Un premier cas de variant indien en Mauricie-Centre-du-Québec

Un premier cas de variant indien B.1.617 a été trouvé en Mauricie-Centre-du-Québec, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux. Il s’agit du premier cas de ce type de variant au Québec.

L’Inde connaît une flambée de cas depuis quelques semaines. Ces jours-ci, 50 % des cas de COVID-19 détectés sont des cas du variant B.1.617. Le variant indien présente deux mutations dans les zones clés de la protéine de spicule du virus, ce qui inquiète les scientifiques quant à sa réponse aux anticorps.

Il contient deux mutations qui ont été associées à une moins bonne réponse des anticorps. Donc qui sont induits par la souche originale neutralisent moins bien ce mutant-là, ou encore les anticorps qui ont été induits par les vaccins, explique le Dr Alain Lamarre, professeur spécialisé en immunologie et virologie de l’Institut national de la recherche scientifique.

La personne infectée était déjà en isolement lors de son dépistage à cause de l’infection d’un autre membre de la maisonnée selon les explications du CIUSSSCentre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. La détection du variant entraîne une nouvelle enquête épidémiologique pour en trouver la source.

Cette personne avait été vaccinée une première fois. Elle est maintenant rétablie.

Est-ce que c’est un véritable échappement à la réponse vaccinale? Ou est-ce que cette personne-là a montré une réponse immunitaire insuffisante contre ce variant-là mais est-ce qu’elle était aussi trop faible pour protéger contre un autre variant ou le virus original? Ça, on ne le sait pas. Je pense que ça va nécessiter une nouvelle investigation, ajoute le Dr Lamarre.

L’INSPQInstitut national de santé publique du Québec précise que le variant n’est actuellement pas sous surveillance rehaussée, car il ne présente pas d’impact épidémiologique ou clinique démontré.

Surveillance des voyageurs

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dre Theresa Tam, admet qu’Ottawa, qui préfère une approche globale en ce qui concerne les voyageurs qui arrivent au pays, pourrait faire une exception avec l’Inde.

Selon les données du gouvernement fédéral, 35 vols en provenance de l’Inde ont atterri au Canada au cours des deux dernières semaines avec au moins un cas de COVID-19 à bord.

En Ontario, le gouvernement de Doug Ford plaide en faveur d’une interdiction des vols en provenance de ce pays et d’autres endroits considérés comme étant d’importants foyers d’éclosions.

Quelque 39 cas du variant indien ont déjà été recensés en Colombie-Britannique.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.