Le Canada exhorte l’OMS à approuver le vaccin «Covifenz» de Medicago

Le ministre du Développement international, Harjit Sajjan, a déclaré qu’il souhaitait que l’Organisation mondiale de la santé donne son feu vert au vaccin contre la COVID-19 de Medicago afin qu’il puisse être donné et utilisé par l’alliance de partage de vaccins COVAX.

M. Sajjan a précisé que la capacité du Canada à distribuer plus de doses aux pays à faible revenu dépend principalement de l’assurance qu’elles peuvent et seront utilisées lorsqu’elles seront envoyées.

Le Canada promet de faire don d’au moins 200 millions de doses d’ici la fin de l’année, mais seulement 15 millions ont été livrées jusqu’à présent.

Moins de deux millions de doses ont été expédiées cette année. Davantage peuvent être expédiées dès que les pays destinataires indiquent qu’ils sont prêts à les recevoir, selon M. Sajjan.

Sur papier, le Canada devrait avoir près de 100 millions de doses supplémentaires disponibles. Elles ont été achetées pour les Canadiens, mais ne peuvent pas être utilisées ici.

La moitié d’entre elles sont du vaccin Novavax, dont la distribution n’a pas encore été confirmée par le Canada. Quelque 20 millions d’autres doses proviennent de Medicago, un vaccin qui ne peut être distribué que si l’OMS accepte de l’approuver.

Le vaccin «Covifenz», de la société Medicago, établie à Québec, a été homologué par Santé Canada le mois dernier.

L’Organisation mondiale de la santé s’attend à rejeter le vaccin candidat de Medicago contre la COVID-19 en raison des liens de la pharmaceutique avec l’industrie du tabac.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.