Les tests aléatoires et ArriveCAN pourraient prendre fin le 30 septembre

L’application ArriveCAN et les tests aléatoires contre la COVID-19 aux frontières pour les voyageurs pourraient être éliminés le 30 septembre prochain, mais le port du masque resterait obligatoire pour monter à bord des avions et des trains.

C’est ce qu’ont laissé entendre des sources au gouvernement fédéral à TVA Nouvelles mardi. On précise qu’aucune décision n’est finale puisque l’état de la pandémie pourrait évoluer.

Comme ces mesures expirent techniquement le 30 septembre, Ottawa n’aurait qu’à les laisser mourir de leur belle mort.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a comme objectif quotidien de tester près de 5000 Canadiens qui reviennent au pays chaque jour, dans l’optique de détecter le volume d’entrée et la provenance des nouveaux variants du virus.

L’Agence QMI a rapporté au mois d’août dernier que des voyageurs sélectionnés pour le test recevaient leur résultat plus de dix jours après leur retour au pays, soit plus que la période d’isolement prévue en cas de résultat positif.

De nombreuses voix se sont aussi levées cet été contre l’utilisation continue de l’application ArriveCAN, sur laquelle les voyageurs doivent consigner leur statut vaccinal et quelques informations à propos de leur état de santé avant leur arrivée aux douanes canadiennes.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.