Un taux de transmission de 0,00001 % dans les magasins

Craignant d’être contraintes par le gouvernement à fermer leurs portes, une quarantaine de chaînes de magasins de propriété québécoise ont compilé et dévoilé leurs statistiques sur la COVID-19. Elles affirment que seulement 9 cas de transmission en milieu de travail ont été recensés depuis le début de la pandémie malgré le passage de dizaines de millions de clients.

Ainsi, le taux de transmission du nouveau coronavirus est 0,00001 % dans les magasins, affirment en chœur 42 chaînes de magasins détenues par 25 entreprises québécoises. Parmi elles se trouvent notamment Aldo, Tristan, Sail, Dynamite, Aubainerie, La Vie en Rose, Bentley et Panda.

Ces grands détaillants ont uni leur voix à l’initiative de mmode, la Grappe métropolitaine de la mode.

« Ce qu’on dit à Québec c’est, s’il vous plait, ne fermez pas les boutiques. Ce n’est pas la bonne cible pour réduire le nombre de cas [de COVID-19]. On l’a fait en Ontario et ça ne change rien », s’est exclamée Debbie Zakaib, directrice générale de mmode, au cours d’un entretien avec La Presse.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LAPRESSEDebbie Zakaib, directrice générale de la grappe mode de Montréal.

Selon mmode « les chiffres ne mentent pas » et ils sont la « preuve que les mesures strictes mises en place sont respectées et portent fruit ».

Dans les boutiques La Vie en Rose et Bikini Village, « nous avons eu 9 624 000 clients et seulement 37 cas de COVID-19 depuis 7 mois, dont seulement 1 cas de transmission en milieu de travail », donne en exemple leur propriétaire, François Roberge.

« Bonlook offre, depuis la réouverture des commerces en juin, un service sur rendez-vous avec des mesures d’hygiène très strictes qui nous permettent d’assurer la sécurité de nos clients en tout temps. Nous sommes confiants que malgré la hausse des chiffres rapportés par le gouvernement, nous pouvons continuer à opérer de façon sécuritaire », a déclaré Sophie Boulanger, PDG et cofondatrice des lunetteries Bon Look.

Debbie Zakaib fait aussi valoir que les semaines qui s’en viennent « sont des semaines cruciales pour les détaillants ». Pour plusieurs, ce sont les meilleures de l’année. Une fermeture aurait donc des impacts significatifs sur leur santé financière.

Les 25 signataires comptent plus de 19 200 employés dans leurs 1807 points de vente à travers le Canada.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.