Le scandale des lots de vaccins

Chaque vaccin Covid administré possède un numéro de lot de production. Une recherche sur ces différents lots de production à l’aide des données officielles des autorités sanitaires américaines CDC révèle un résultat choquant. Le « scandale des lots de vaccins Covid » qui vient d’éclater devrait faire la une de tous les quotidiens.

Ce scandale des lots de vaccins devrait faire la une de tous les quotidiens. Il existe différentes qualités de vaccins d’un même fabricant. Des vaccins peu offensifs et des vaccins très dangereux, voire mortels. Bonjour, c’est à nouveau Klaus de Franconie. Aujourd’hui, vous devez bien attacher votre ceinture, car je vais vous parler d’un scandale de lots de vaccins Covid. Car en ce moment, je ne connais qu’un seul sujet, c’est la menace de la vaccination obligatoire. Et ce que je dis aujourd’hui nous donne le potentiel de stopper l’ensemble de ce programme de vaccination, afin que plus personne n’ose ne serait-ce qu’en parler. Et j’en reviens à nouveau à cette concentration des médias de masse, parce que notre problème principal, c’est cette presse de masse alignée ! Je commence par quelques chiffres. Jusqu’au 30 septembre 2021, 1 802 décès ont été signalés à l’Institut Paul Ehrlich suite à la vaccination contre le Covid. Cela représente une augmentation de 24 000% par rapport à la moyenne des déclarations de dommages liés à des vaccins avant le Covid ! Et ça, sans les cas non déclarés !

Et aujourd’hui, c’est encore plus grave : aux Etats-Unis, le CDC publie également dans la base de données VAERS les numéros de lots de vaccins à l’origine des déclarations de dommages. Et là, j’ouvre une brève parenthèse, une question : Pourquoi ces numéros de lots ne sont-ils pas publiés par l’EMA en Allemagne ou en Europe ? Car les autorités doivent certainement les connaître ! Il y a donc quelque part un manque de transparence ! Dans tous les cas, on doit pouvoir s’attendre à ce que les fabricants de vaccins comme Moderna ou Pfizer soient en mesure de fournir une qualité constante, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. Une équipe internationale de chercheurs a examiné systématiquement la base de données du CDC et publié les résultats sur le site https://www.howbadismybatch.com/. Et je vous le dis, le résultat est un véritable choc : presque tous les effets secondaires et décès signalés à VAERS aux États-Unis sont causés par environ 5 % des lots de production !

Je travaille moi-même dans une entreprise alimentaire. Une qualité constante de tous les lots de production est un critère de qualité suprême ! Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir des lots de qualité différente. Alors pour des produits médicaux qui peuvent décider de la vie ou de la mort, la tolérance zéro doit être de rigueur. Je suis abasourdi ! Il ne peut y avoir qu’une seule suite à ça, c’est-à-dire un rappel immédiat de tous ces produits ! Il existe une traçabilité des lots. Il faut chercher de quels lots il s’agit. Il est donc tout à fait possible de les retirer tout de suite. C’est confirmé par l’ex-vice-président de Pfizer, Michael Yeadon. Il dit que l’utilisation des produits concernés doit être stoppée immédiatement. [https://www.wodarg.com/] Et soudain, j’arrive à expliquer certains chiffres dont je dispose concernant la sécurité des vaccins. Je voudrais citer 2 exemples : 1.) Des décès inexpliqués ont été enregistrés dans des maisons de retraite, où plus de 25 % des pensionnaires sont décédés après les vaccinations de masse. C’est démontré. Comment se fait-il que d’autres n’aient pas été touchés ? Cela pourrait être une explication. 2.) Holger Reißner a clairement montré des impuretés dans les vaccins, grâce à des clichés de vaccins au microscope et les pathologistes le confirment ! Pour moi, il n’y a que deux explications possibles à ce scandale des lots de vaccins Covid : 1. Les fabricants de vaccins Pfizer, Moderna font preuve d’une grave négligence et nous avons affaire à un bazar de bric-à-brac. Dans ce cas, il faut le dire, on perd toute confiance dans ces vaccins. 2. Les fabricants de vaccins agissent intentionnellement ! Et dans ce cas, nous avons affaire à un acte criminel ! Ce que dit Michael Yeadon est intéressant. Il dit : « Il y a eu tellement de comportements abjects de la part de certains responsables que je ne suis tout simplement plus prêt à exclure cela. » Avant, il l’était encore. Mais ce qui renforce également cet incroyable soupçon, c’est une affaire qui vient d’éclater en Australie : Des collaborateurs de Pfizer et leurs familles ont en effet reçu d’autres lots de production de vaccins que les lots commerciaux administrés à la population en général. Et ces lots sont clairement identifiables dans le registre des lots de la base de données officielle australienne Therapeutic Goods Administration. Cela y est clairement indiqué… [https://thehotstar.net/separatebatches.html]

Et ce scandale des lots de vaccins révèle sans aucun doute une chose : il existe différentes qualités de vaccins du même fabricant : des vaccins plutôt moins dangereux et des vaccins très dangereux, voire mortels ! Et ce scandale des lots de vaccins me rappelle celui de la grippe porcine. La population s’est en effet réveillée lorsqu’il a été dévoilé qu’un vaccin différent devait être administré aux politiques et à l’armée allemande, un autre vaccin sans additifs toxiques. Et c’est alors que tout le scandale de la grippe porcine a éclaté et la population a tout simplement refusé de se faire vacciner ! A mon avis, cette information est extrêmement importante car le jour où l’ensemble de la population l’apprend, tout peut à nouveau capoter.

Et pour terminer, je reviens à mon point sur les médias de masse : ce scandale des vaccins devrait quotidiennement faire la une de toute la presse ! Et je vous le dis : Le problème de l’obligation vaccinale serait rapidement résolu ! Et c’est pourquoi notre souci, ce sont les médias de masse subventionnés. Je le répète : le problème, ce sont les médias de masse alignés ! Et c’est pourquoi je m’adresse à nouveau à vous, les « promeneurs »1, à l’ensemble du « mouvement des promeneurs » qui ne peut plus être arrêté ! Nous vivons un moment historique : 1 promeneurs : nom que se donnent les « manifestants » en Allemagne depuis l’interdiction de manifester Et deux choses ont maintenant la plus haute priorité : 1. Si les médias continuent de se taire, c’est à nous tous de crier haut et fort et de porter nous-mêmes ce scandale à la connaissance du public. Chacun doit informer la population dans son entourage afin que ce scandale ne puisse être étouffé plus longtemps ! … jusqu’à ce que les médias ne puissent plus éviter d’en parler et qu’il y ait enfin un débat public sur les dommages gigantesques causés par les vaccins, qui ont été jusqu’à présent balayés sous le tapis !

C’est pourquoi il faut absolument diffuser cette vidéo de toutes les manières possibles, et pas seulement par Telegram, s’il vous plaît, mais surtout par e-mail aux personnes non informées, et vous connaissez d’autres chemins. 2) Je le répète : l’affaire de la vaccination obligatoire sera décidée au Bundestag allemand. Appelle ton/ta député(e) de circonscription. J’ai expliqué tout cela en détail dans la dernière vidéo. Nous ne nous laisserons pas déposséder de nos droits ! Aucun député n’a le mandat de décider de notre corps et de notre santé ! Et ne pense surtout pas : « de toute façon, cela n’a aucune valeur si je les appelle ». Chaque appel a du poids, car le message est clair : Nous, la population entière, nous ne participons plus à cela. Ils doivent le savoir ! Nous vaincrons ensemble cette loi dictatoriale sur la vaccination obligatoire ! Voilà, j’ai terminé !

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.