La propagation du coronavirus ralentit au pays

La vitesse de propagation du coronavirus ralentit au pays, a souligné la santé publique du Canada, mercredi, tout en appelant les Canadiens à garder le cap sur les mesures de distanciation sociale.

«À la fin mars, lorsque la croissance était la plus rapide, le nombre de cas doublait tous les trois jours. Récemment, [cela prend] plus de 10 jours», a affirmé l’administratrice en chef de la santé publique, Dre Theresa Tam.

En date de mercredi, on recensait plus de 28 000 cas de COVID-19 et près de 1000 décès.

Si Dre Tam a mentionné un progrès dans les derniers jours, elle a exhorté les Canadiens à ne surtout pas baisser la garde et à continuer à respecter les directives de santé publique.

«Même si nous aimerions tous qu’il s’agisse désormais d’un sprint jusqu’à la ligne d’arrivée, ce n’est pas cela. Il s’agit d’un marathon et quitter trop tôt [la bataille] ne fournira aucune récompense», a-t-elle illustré.

La médecin en chef a par ailleurs reconnu que le nombre de cas recensés au pays dépend de la quantité de tests de dépistage menés par les autorités sanitaires de chaque province. L’Ontario est notamment critiquée pour ne pas effectuer assez de tests et ainsi contribuer à donner un portrait incomplet de la situation.

De son côté, l’adjoint de Dre Tam, Dr Howard Njoo, a prévenu qu’un relâchement dans le respect des règles de distanciation sociale pourrait être fatal.

«Tout fléchissement de notre détermination pourrait déclencher une nouvelle éclosion et freiner notre progrès. Alors maintenons notre volonté collective et écrasons cette courbe», a-t-il lancé.



Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.