Enquête sur les pics de décès de nouveau-nés en Écosse

Une enquête doit être menée sur le nombre de décès de nouveau-nés en Écosse.

Le gouvernement écossais a ordonné la révision des taux de mortalité néonatale après deux pics sur une période de six mois. Les deux augmentations étaient plus importantes que ce à quoi on pourrait normalement s’attendre.

Au moins 18 bébés de moins de quatre semaines sont morts en mars. Cela s’est produit après la mort d’au moins 21 bébés en septembre de l’année dernière.

L’examen sera effectué par Healthcare Improvement Scotland.

Il devrait durer de six à neuf mois et couvrir tous les décès de bébés signalés entre avril 2021 et mars 2022.

  • Le taux de mortalité infantile en Écosse au plus haut depuis une décennie
  • Nouvelle enquête sur le pic de décès de nouveau-nés en Écosse

Le taux moyen de mortalité chez les nouveau-nés est d’un peu plus de deux pour 1 000 naissances.

En septembre 2021, au moins 21 bébés de moins de quatre semaines sont décédés, soit un taux de 4,9 pour 1 000 naissances. Et en mars, au moins 18 sont décédés, soit l’équivalent de 4,6 pour 1 000 naissances.

La ministre de la Santé publique, Marie Todd, a déclaré: « Chaque décès est une tragédie pour les familles impliquées, c’est pourquoi plus tôt cette année, je me suis engagé à cet examen pour savoir s’il y a une raison à l’augmentation.

« J’apprécie à quel point cette période est difficile pour les personnes concernées et je les encouragerais à accéder à une assistance si elles le souhaitent. »

Elle a ajouté des informations sur les organisations et une aide était disponible sur les sites Web National Bereavement Care Pathways Scotland et du gouvernement écossais.

Mme Todd a déclaré que tout ce qui serait identifié alimenterait les recommandations et les actions visant à améliorer la qualité des soins pour la mère et les bébés.

Une enquête préliminaire a révélé que le pic de septembre n’était pas lié à Covid.

Les taux élevés ont été les premiers à être détectés depuis le début de cette forme de surveillance en juillet 2017.

Pendant ce temps, en juin, il est apparu qu’il y avait 3,9 décès de nourrissons pour mille naissances vivantes en 2021, contre 3,1 l’année précédente.

Les chiffres montrent que le taux de mortalité des bébés de moins d’un an en Écosse est à son plus haut niveau en 10 ans.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.