Se préparer à une possible pénurie alimentaire?

Récemment, j’ai un peu cédé à la panique en déboursant des centaines de dollars à l’épicerie alors que couraient les rumeurs sur une pénurie alimentaire potentielle.

J’ai beau suivre les explications des experts, j’ai eu du mal à définir ma ligne de conduite pour la suite des choses.

J’ai, moi aussi, vu des images des tablettes d’épicerie vides. J’ai aussi lu, entendu et vu, dans les médias, des analyses sur la hausse des prix, l’inflation et les conséquences des manifestations des camionneurs opposés à l’obligation de se faire vacciner contre la COVID-19.

Ces informations m’ont incité à multiplier les achats pour ne pas être pris de court. J’ai rempli mon frigo, mon congélateur et mon garde-manger, mais je sens le besoin de me calmer. Je me suis alors donné deux repères à surveiller pour orienter mes dépenses afin de toujours avoir quelque chose sur la table.

Le premier est le taux directeur de la Banque du Canada, car il va influencer mes paiements d’hypothèque.

Apprendre que ce taux n’a pas changé a calmé ma crainte de devoir affronter un envol des dépenses avec des revenus presque stagnants.

J’ai toutefois entendu dire qu’une remontée du taux est possible dès mars. J’espère profiter de ce délai pour m’y préparer, par exemple en révisant mes priorités de dépenses.

Mon second repère est le prix de l’essence à la pompe, qui a considérablement augmenté depuis quelques mois. Par expérience, je sais que ça se répercute sur mes dépenses, et particulièrement sur mon panier d’épicerie.

Je m’attends donc à une hausse de mes dépenses à cause de l’essence.

Comme consommateur, je croise les doigts, espérant un recul du prix du brut; un phénomène qui, habituellement, s’accompagne d’une baisse du prix de l’essence à la pompe.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.