Passeport vaccinal obligatoire pour entrer à la SAQ et à la SQDC

Fort de l’appui grandissant de la population pour des mesures plus restrictives envers les non-vaccinés, Québec souhaite imposer le passeport vaccinal dans les succursales de la Société des Alcools du Québec (SAQ) et de la Société québécoise du cannabis (SQDC), a appris Le Journal. 

Selon les informations obtenues, la décision a été prise au cours des dernières heures par Québec qui devrait annoncer les détails de cette mesure dans un point de presse cette semaine. 

Au moment d’écrire ces lignes, il restait cependant quelques discussions afin de peaufiner la mise en application du passeport. Par exemple, le demandera-t-on à l’entrée ou à la caisse? Sera-t-il imposé pour les commandes en ligne?

Ni la SAQ ni la SQDC n’ont souhaité donner plus de précisions sur les modalités d’application. 

Rappelons que le passeport vaccinal est présentement requis pour accéder à des commerces non-essentiels comme les salles de spectacle, les bars et restaurants, les casinos, les congrès et conférences, les lieux de culte et les installations sportives. 

Plusieurs scénarios étudiés

Mais lors des derniers jours, la pression a monté d’un cran sur le gouvernement caquiste afin de serrer la vis aux non-vaccinés. 

François Legault avait lui-même demandé à la Santé publique de voir s’il était possible d’élargir l’utilisation du passeport vaccinal dans d’autres commerces. «Je comprends qu’il y a une certaine colère» envers les non-vaccinés, avait-il lancé en conférence de presse. 

Afin de marquer les esprits, le gouvernement caquiste a donc arrêté son choix sur les succursales de la SQDC et la SAQ qui ont continué d’enregistrer des hausses de ventes et de profits durant la pandémie. 

Les employés pas concernés

Même si les clients devront dorénavant être vaccinés pour acheter leur bouteille de vin préféré, Québec n’imposera toutefois pas la même obligation aux préposés en succursales. 

À maintes reprises, le gouvernement a affirmé ne pas avoir l’intention de forcer les fonctionnaires à se faire vacciner.

En Ontario, la situation est totalement différente. Depuis octobre dernier, les employés de la LCBO (l’équivalent ontarien de la SAQ) doivent montrer patte blanche et avoir une preuve vaccinale pour travailler. 

La Confédération des syndicats nationaux (CSN), dont sont membres une bonne partie des employés de la SAQ et la SQDC, affirme avoir mis en place une campagne afin de sensibiliser ses membres à la vaccination. 

«C’est l’employeur ou le gouvernement qui peuvent se prononcer sur la vaccination obligatoire», a souligné la centrale syndicale dans une déclaration écrite. 

«Ce qu’un syndicat peut faire, c’est mettre en place une stratégie d’information pour ses membres afin d’encourager la vaccination. Par courriel, par vidéo et par communiqué, ceux-ci ont été incités à aller chercher leur première, deuxième ou troisième dose de vaccin», a poursuivi la CSN.

Source

Ce gouvernement pense vraiment que les non-vaccinés vont aller se faire injecter cette merde expérimentale pour acheter une bouteille d’alcool ou un joint de cannabis ?
Quel bande d’incompétents.
J’irai à Kahnawake ou Costco pour mon alcool et pour le joint, je rappelle mon ancien fournisseur ou commande sur les sites ci-dessous.
Ce gouvernement de tatas n’aura plus mon argent 🙂

Gérard le résistant

Boycott de la SQDC

Site web fiable, livraison rapide et discrète :
-Cannabismo
-GreenexFarms
-Realthcdelivery

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.