Il y aura un passeport vaccinal au Québec, annonce François Legault

Devant « le début d’une quatrième vague » de COVID-19, le Québec mettra en place un passeport vaccinal pour éviter un autre confinement.

Les gens qui ont fait l’effort d’aller chercher leurs deux doses doivent être capables de vivre une vie quasi normale», a déclaré le premier ministre Legault en point de presse jeudi avant-midi.

Ce dernier a rappelé que c’est un recours que le gouvernement envisageait depuis les dernières semaines s’il y avait une augmentation des cas dans la province. C’est une tendance qui semble d’ailleurs se dessiné : l’Institut national de santé publique du Québec a recensé 305 nouveaux cas au cours des 24 dernières heures.

Le bilan de la veille faisait état de 184 cas supplémentaires. Toutefois, personne n’est décédé de la COVID-19 dans les deux derniers jours, malgré la hausse des cas.

Personne ne veut revivre ce qu’on a vécu au cours de la dernière année, c’est-à-dire de reporter des chirurgies parce que nos hôpitaux sont engorgés», a lancé François Legault en martelant l’importance de se faire vacciner.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, devrait donner plus de détails sur les modalités de ce système dans les prochains jours, a indiqué M. Legault.

La rentrée scolaire se fera en personne pour tous, mais certaines mesures particulières pourraient s’appliquer, a-t-il également précisé.

Il faut croire que François Legault attendait le vote d’aujourd’hui du Conseil Constitutionnel en France qui a approuvé le pass sanitaire.
Pourquoi le Québec imite la France ? Ah oui, ils sont tous conseillé par le cabinet McKinsey…
On vous avait pourtant prévenu que le Québec l’aurait malgré les menaces du comptable Dubé qui voulait vacciner les jeunes pour éviter son application.

Coronavirus Quebec

Justin Trudeau appuie l’idée

Le premier ministre Justin Trudeau – qui était aux côtés de son homologue québécois pour une annonce sur des investissements dans les garderies – a déclaré qu’il appuyait l’idée du passeport vaccinal et qu’il envisageait même de rendre la vaccination contre la COVID-19 obligatoire pour certains employés fédéraux.

On est en train de regarder les industries réglementées par le fédéral pour encourager la vaccination et peut-être même obliger la vaccination», a-t-il affirmé.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.