Montréal a décidé de mettre fin à l’état d’urgence lié à la COVID

Montréal a décidé de mettre fin à l’état d’urgence en vigueur depuis 17 mois sur son territoire, en évoquant un taux «élevé» de vaccination et l’entrée en vigueur prochaine du passeport vaccinal. La ville passera en mode «alerte» dès vendredi.

L’agglomération de Montréal a aussi fait valoir, lundi, dans un communiqué, la «stabilité des ordonnances gouvernementales».

La Ville affirme qu’elle est désormais en mesure de prévoir et de réaliser ses actions d’urgence «sans dépendre des pouvoirs exceptionnels de l’état d’urgence local».

Ainsi, les différentes opérations effectuées en vertu de l’état d’urgence local ont été «transférées vers des processus réguliers» permettant à l’agglomération d’assurer la poursuite de ses activités, a-t-on indiqué.

n vertu de l’état d’urgence local, l’agglomération a notamment prêté des sites municipaux et offert son aide logistique pour l’ouverture de centres de jour extérieurs, de haltes alimentaires et de centres d’hébergement d’urgence pour venir en soutien aux personnes en situation d’itinérance.

Malgré la levée de l’état d’urgence, la vigilance face à l’évolution de la pandémie de la COVID-19 demeure nécessaire, a affirmé la Ville, rappelant l’importance de respecter les consignes sanitaires pour limiter l’ampleur de la quatrième vague.

L’état d’urgence a été décrété le 27 mars 2020. Montréal aura connu 17 mois d’état d’urgence, une première dans son histoire, souligne l’agglomération.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.