Moderna Gate : une séquence brevetée par Moderna dans le Covid-19

Bonjour à tous. Eh bien, comme vous le voyez, je reprends le moral plus que jamais, car sa fuite de partout aujourd’hui. Tenez, les scientifiques affirment que le virus contient des morceaux d’ADN qui correspondrait à une séquence brevetée par Moderna il y a de cela trois ans. Vous vous rendez compte un peu ? Eh bien, le patron de Moderna, Stéphane Bancel, ce français qui vit aux Etats-Unis, interviewé par les chaînes américaines, nous révèle que le virus s’est peut être échappé du laboratoire de Wuhan par accident, dit il, nous prenant ainsi vraiment pour des cons. Ce que disait entre parenthèses le professeur Montagnier dès le départ. Lui, ce conspirationniste notoire, c’est bien connu. Eh bien, ce même patron, Stéphane Bancel, grand copain avec le pouvoir en place, s’est enrichi comme un porc sur le dos de cette crise et sur le dos de tous les vaccinés. Je peux vous révéler en exclusivité dans cette minute qu’il y a eu deux réunions secrètes en Suisse avec 150 personnes. C’était au mois de novembre et de décembre 2019, soit quelques jours seulement avant le début de cette pandémie.

Les organisateurs, qui avaient réuni un parterre d’invités tout d’abord dans un chalet près de Genève pour l’initiation, puis ensuite à Gstaad pour la conclusion et la souscription. Ils ont réuni ce qui s’appelle bien sûr entre eux le gratin franco suisse. Si vous voyez un peu ce que je veux dire. Et a pris ainsi toute cette auditoire a acheter des actions Moderna. Il y avait, il y avait parmi eux des gens de la couture, des gens de la banque, peut être de la BNP, de la banque transatlantique. En tout cas tous ces escrocs des assurances, du luxe surtout, de l’horlogerie aussi, et bien d’autres encore. Les noms, on les a. Il n’y a pas de soucis, on les sortira quand il le faudra. Vous pouvez à ce titre me faire confiance. Personne. Alors personne à l’époque ne connaissait l’existence de cette société Moderna. Mais les organisateurs faisaient le forcing pour vendre ce qu’ils appellent les packages d’actions, estimant à ce titre que l’action connaîtrait une très forte hausse. Et bien quinze jours plus tard, il est arrivé ce que vous savez, vous et moi ayant vécu ce calvaire déjà depuis deux ans et demi, ils se sont et se sont engraissés comme des porcs sur notre dos alors qu’ils étaient au courant de cette affaire depuis le début.

Ça s’appelle comment ? D’après vous, tout cela s’appelle un délit d’initié ? C’est un scandale d’Etat, cette information ? Je suis prêt à en assumer toutes les conséquences. J’ai toutes les preuves. Le titre moderna s’est ensuite bien sûr envolé. Et alors que l’on peine. En tout cas pour la plupart, à finir les fins de mois. Eh bien ces salopards, je dis bien ces salopards, se gavent aujourd’hui plus que jamais sur notre dos. Enfin sur ceux de tous ces vaccinés, des victimes de la crise dont nous faisons partie. Ils veulent maintenant rester au pouvoir coûte que coûte, par tous les moyens possibles et inimaginables. Je dirais presque à la mode africaine, par des opérations de communication, de triche, de magouilles, de séduction et de guerre à grande échelle. Il est vraiment temps que ça change, que tout cela cesse. Ouvrez les yeux.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.