Des constats de «plusieurs milliers de dollars» pour l’organisatrice d’une manifestation anti-masques

Des constats d’infraction totalisant « plusieurs milliers de dollars » seront distribués à l’organisatrice de la manifestation anti-masques s’étant déroulée samedi après-midi à la place Rosemère, au nord de Montréal.

L’événement, dont les images ont largement circulé sur les réseaux sociaux, a réuni une trentaine de personnes aux alentours de 15 h, indique l’inspecteur Martin Charron de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville.

Pendant « tout au plus 4 ou 5 minutes », des gens de tous âges — enfants, adultes, personnes âgées — ont dansé au son de la musique. « C’était festif, quelqu’un avait amené une radio. »

À l’arrivée des policiers, la majorité des participants de l’événement ont remis leurs masques et ont quitté les lieux. « On a identifié la responsable de l’événement et on l’a avisée que des constats d’infraction allaient lui être remis », soutient Martin Charron. Ces constats seront liés à l’organisation d’un événement ne respectant pas les mesures sanitaires, au non-respect du port du masque dans les lieux publics fermés et au non-respect de la distanciation physique de 2 mètres.

D’autres constats pourraient être remis à l’organisatrice de la manifestation ou encore à des participants, soutient l’inspecteur Charron. « Nous avons ouvert une enquête et on regarde avec le contentieux si d’autres infractions pourraient être signifiées. On travaille fort sur ce dossier ce matin. »

Il s’agit de la première manifestation anti-masques s’étant déroulée à la place Rosemère depuis le début de la pandémie. Un poste de police se trouve directement dans le centre commercial.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.