60% des lits COVID occupés hors Montréal

La hausse des cas de COVID-19 rapportés quotidiennement, dans la dernière semaine, se fait ressentir dans le réseau hospitalier partout au Québec, mais ce sont les zones à l’extérieur de Montréal qui sont les plus à risque.

Selon le rapport hebdomadaire de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), près de 60% des lits réservés aux patients atteints de COVID-19 à l’extérieur du grand Montréal sont actuellement occupés, et l’on prévoit un nombre élevé de nouvelles hospitalisations. 

L’INESSS juge que des dépassements des «limites planifiées ne peuvent être exclus». Par ailleurs, ces projections ne tiennent pas compte des éclosions en milieux de soin. 

Toutefois, «les fluctuations du taux de transmission dans les différentes régions de la zone 2 [hors Montréal] persistent et génèrent un certain degré d’incertitude dans nos projections», précise l’organisation. 

Pour Montréal, les hospitalisations projetées demeurent élevées et l’occupation des lits réservés aux patients atteints de COVID-19 devrait continuer d’augmenter au cours du mois, mais en restant dans les limites planifiées, ajoute l’INESSS. 

À Montréal, 1000 lits sont prévus pour les patients atteints de COVID-19, a fait savoir jeudi, en point de presse, la Direction de santé publique de Montréal. 

Au-delà de la disponibilité des lits, d’autres facteurs, notamment la disponibilité du personnel et du matériel, mettent de la pression sur le système de santé. 

Par ailleurs, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 qui risquent de nécessiter une hospitalisation est en hausse par rapport à la semaine précédente. 

«Au cours de la semaine du 30 novembre au 6 décembre 2020, 538 personnes présentent un risque élevé d’hospitalisation, ce qui représente une augmentation de 18% par rapport à la semaine précédente (456) et de 26% par rapport à la moyenne des 4 dernières semaines (427).»

Le nombre de cas augmente dans tous les groupes d’âge, et plus particulièrement chez les moins de 18 ans (32%). L’augmentation est moins importante chez les gens de plus de 80 ans. 

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est en hausse (21%) par rapport à la semaine précédente (11 259 versus 9297), proportionnellement de façon plus marquée à Montréal et dans les territoires limitrophes.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.