En Allemagne, une infirmière aurait injecté de l’eau saline à 8 600 personnes

Une infirmière allemande est accusée d’avoir remplacé 8 600 doses de vaccin contre le coronavirus par de l’eau saline. Elle avait partagé de nombreux contenus antivax sur les réseaux sociaux. Elle a été interpellée par la police.

u centre de vaccination de Wilhelmshaven dans le nord de l’Allemagne, une infirmière de la Croix-Rouge aurait injecté de l’eau saline à la place du vaccin contre le Covid-19 à plus de 8 600 personnes, notamment âgées, selon le journal allemand der Tagesspiegel.

8 600 personnes rappelées

Les autorités sanitaires ont lancé un appel, mardi 10 août, pour retrouver toutes es personnes s’étant fait vacciner dans ce centre entre le 5 mars et le 21 avril.

« Le plus important pour nous est d’informer ces personnes, de répondre à leurs questions et d’offrir une nouvelle vaccination. Je demande donc à tous les citoyens de nous contacter s’ils ont reçu une vaccination pendant ladite période », a expliqué Sven Ambrosy, l’administrateur du district sur Facebook.

Publications contre la vaccination

La femme âgée d’une quarantaine d’années a été arrêtée par la police allemande. Elle avait été licenciée après avoir avoué qu’elle pratiquait la physiothérapie au lieu d’injecter le vaccin à un collègue qui a directement donné l’alerte à ses supérieurs.

Une enquête a été ouverte auprès d’une unité spéciale enquêtant sur les crimes à motivation politique. Les policiers sont rapidement tombés sur de nombreuses publications antivax publiées sur les réseaux sociaux.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.