Le projet identité numérique – crédit social de la CAQ de François Legault

Avec la pandémie la transformation numérique, s’est accélérée d’une façon exponentielle avec l’accélération de la transformation numérique. Pour toutes ces raisons, le premier ministre en est arrivé à la conclusion que le ministère de la Cybersécurité et du Numérique s’imposait dans la logique des opérations que nous avons mis ensemble et dans la continuité des actions que nous avons posé depuis trois ans.

Dans un autre pays ou un autre Etat, vous avez quand même un modèle qui ressemble par rapport à ça?

Non, en fait, on est en Amérique du Nord, on sera les premiers, très certainement. Dans le monde, on n’a pas une exploration exhaustive de l’ensemble des pays, mais on pense que si on est pas le premier, on est un des premiers États à le faire.

Dans l’univers numérique on donc créer cette identité numérique qui va faire en sorte que chacun des citoyens va devoir évidemment démontrer son identité. Ensuite, on va faire partie du domaine de l’identification numérique qui va être géré par le gouvernement du Québec.

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.