Horacio Arruda demande à la Ville de Montréal de déclarer l’état d’urgence

Le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a demandé à la Ville de Montréal de déclarer l’état d’urgence sur son territoire., devenu « un point chaud » de propagation de la COVID-19.

Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal discutent actuellement les « avantages » et les « désavantages » de déclarer l’état d’urgence sanitaire, a-t-il le premier ministre François Legault, vendredi après-midi.

Mais, pour l’heure, le gouvernement du Québec « n’est pas à l’étape de fermer » ni Montréal ni l’Estrie, où un grand nombre de personnes atteintes de la COVID-19 se trouve. « Il n’y a pas de plan à court terme pour fermer Montréal », a-t-il souligné.

Le chef du gouvernement presse les Montréalais et les Estriens à demeurer à la maison. Les Québécois d’autres régions doivent éviter les deux régions où « les risques [d’infection à la COVID-19] sont plus élevés ».

Le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, pourrait décréter des mesures exceptionnelles prévues à la Loi sur la santé publique il « sent que ça [le virus] circule trop [à Montréal] et que ça ne circule pas ailleurs ».

Le Dr Arruda a assuré à la population que, si la situation se présente, il « [appuiera] le citoyen dans son confinement ». « On ne veut pas que, par exemple, Montréal soit l’épicentre comme la province de Hubei [en Chine]. Qu’est-ce qu’elles ont fait les autres provinces ? Elles se sont mises en mode de protection, on a diminué les échanges », a-t-il expliqué en conférence de presse. « C’est sûr que quand on confine des gens dans un territoire, on s’assure que la sécurité, les besoins essentiels soient là. On n’ira pas enfermer un secteur puis dire : “Dans ce quartier-là, personne ne mange puis, etc.” On s’organise pour qu’il n’y ait pas de violence non plus parce qu’il y en a qui peuvent décider de faire de la violence, aller faire des vols, etc. »

Les autorités de santé publique recensaient vendredi 2021 cas de personnes atteintes du coronavirus, dont 971 cas à Montréal et 227 cas en Estrie.

« C’est encore plus important de rester à la maison tant que possible », a dit le premier ministre en conférence de presse.

Le bilan des personnes décédées s’est alourdi au fil des dernières heures. Dix personnes sont mortes de la COVID-19, a indiqué M. Legault. « 10 décès juste dans une journée, c’est dur. Puis, on avait beau avoir averti depuis quelques jours qu’on en viendrait là, mais… », a-t-il lancé, invitant du même souffle la population à poursuivre la « bataille » contre le coronavirus. « Bon, il faut continuer d’avancer, puis d’essayer de limiter le nombre de décès pour la suite des choses. »

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.