Suspension des visites par les proches aidants au CHSLD Hôpital général

Dans les quatre derniers jours, 32 cas positifs se sont ajoutés au bilan. On note actuellement 37 usagers et 19 employés infectés, en plus de 18 employés du CIUSSS en isolement préventif. L’Hôpital général déplore aussi deux décès depuis le début de la crise sanitaire.

Depuis le 11 mai, le gouvernement permet la visite de personnes proches aidantes auprès des résidents des centres d’hébergement de personnes âgées, il faut toutefois respecter des conditions spécifiques. Les personnes autorisées à rendre visite aux résidents pour offrir leur aide sont celles qui donnent du soutien de façon régulière, tous les jours ou plusieurs fois par semaine. Elles répondent à des besoins et contribuent à l’intégrité et au bien-être d’un proche.

Or, le CHSLD Hôpital général, qui dénombre un peu plus de 250 lits, a suspendu ces visites étant donné que la situation se détériore depuis quelques jours. Les proches ne sont donc plus autorisés à entrer dans le centre d’hébergement. 

«À la demande du CIUSSS de la Capitale-Nationale, le ministère a accordé un avis favorable pour une dérogation pour le report des visites. Ce délai nous permettra de dresser un portrait épidémiologique suite au dépistage de masse en cours, de contrôler la transmission et de mettre en place toutes les conditions requises pour l’accueil sécuritaire des personnes proches aidantes», indique le directeur adjoint des communications du CIUSSS, Vincent Lamontagne.

Le centre d’hébergement Hôpital général a été répertorié comme lieu d’éclosion le 11 mai dernier, trois usagers et deux employés étaient alors infectés. Un dépistage massif avait aussi été réalisé à ce moment par le CIUSSS de la Capitale-Nationale, il qui coordonne l’ensemble des interventions incluant la mise en place de toutes les mesures rigoureuses de prévention et contrôle des infection.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.