Le gouvernement Legault est déconnecté et manque de transparence, selon le PQ et QS

Le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS) reprochent au gouvernement caquiste d’être déconnecté et de manquer de transparence dans sa gestion de la crise de la COVID-19.

Dressant un bilan positif du travail de sa formation politique lors de la session parlementaire qui s’achève, le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a réitéré sa demande d’une enquête publique pour faire la lumière sur la situation dans les CHSLD durant les derniers mois.

On réitère l’importance de la transparence. On implore le gouvernement de rebâtir la confiance en s’occupant de régler des problèmes pour la population en étant honnête sur ses orientations plutôt que d’agir comme une boîte de relations publiques.Paul St-Pierre Plamondon, chef du Parti québécois

Un gouvernement déconnecté

Manon Massé.

Manon Massé, cheffe parlementaire de Québec solidaire.

PHOTO : RADIO-CANADA / SYLVAIN ROY ROUSSEL

De son côté, Québec solidaire (QS) accuse le premier ministre d’être prisonnier de sa cellule de crise et de ne pas aller sur le terrain.

Sa cheffe parlementaire, Manon Massé, rappelle les difficultés vécues par le personnel de la santé de plus en plus sous pression pour faire face à la COVID-19, alors que le gouvernement semble ignorer leur appel à l’aide.

Au début de la session, on a mis la CAQ en garde : les hommes et les femmes qui nous ont sauvé la vie, qui nous ont sauvé la peau pendant la première vague, sont en train de péter au frette.Manon Massé, cheffe parlementaire de Québec solidaire

La trêve et le ralliement national derrière le gouvernement pour faire face à la pandémie semblent loin derrière. Les choses ont changé, on n’est plus en avril, lance Mme Massé.

Québec solidaire rappelle, entre autres, le blâme essuyé par le gouvernement Legault, dont le ministre de l’Économie a été écorché une deuxième fois par le rapport de la commissaire à l’éthique pour des manquements dans la déclaration de ses intérêts dans certaines entreprises qui font affaire avec le gouvernement.

La cheffe parlementaire de QS estime que le bilan de son parti est très satisfaisant, compte tenu de la taille de son équipe et des défis à relever.

Paul St-Pierre Plamondon, qui se dit également satisfait de la prestation du Parti québécois, estime que le PQ est plus que jamais pertinent, le parti de référence sur les enjeux qui touchent les Québécois.

M. Plamondon n’a pas manqué de rappeler le projet du PQ, celui de l’indépendance du Québec avec toutes les batailles que cela implique comme celle de la langue française.

Les travaux de l’Assemblée nationale seront suspendus à partir de vendredi après-midi pour le temps des Fêtes.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.