Le gouvernement se comporte comme une poule pas de tête

À tous les jours on essaie de nous rentrer dans tête que le gouvernement doit prendre de plus en plus de place, jusqu’à pouvoir rentrer dans nos maisons sans mandats. J’aime pas la direction dans laquelle on est parti et je pose des questions. Je sais que ça dérange beaucoup aujourd’hui au Québec de poser des questions. Parce qu’il faudrait tous croire aveuglément ce que le gouvernement nous dit. Et être dociles et obéissants comme la vice-première ministre le souhaite. Mais c’est pas comme ça que ça marche. Il y a quelques rebelles dans le lot qui se posent des questions. On les traite de tous les noms initialement. Mais le temps leur donnera raison et on les appellera des précurseurs et avant-gardistes.

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.