Quels sont les effets secondaires de la troisième dose du vaccin Pfizer ?

Une étude préliminaire menée en Israël démontre que la troisième dose du vaccin Pfizer/ BioNTech provoque souvent des effets secondaires similaires, voire moins important qu’après avoir reçu la deuxième injection.

Les résultats d’une étude réalisée en Israël indiquent que la plupart des personnes ayant reçu une 3e dose du vaccin Pfizer ont ressenti des effets secondaires similaires ou moins importants qu’après avoir reçu la deuxième dose. Cette étude relayée par Reuters a été réalisée sur 4500 participants ayant reçu leur dose de rappel entre le 31 juillet et le 1er août, et ils étaient 88% à déclarer se sentir “pareil ou mieux” qu’après la deuxième dose, selon les chiffres communiquées par l’assurance maladie Clalit. 

Israël a débuté les injections de troisième dose de rappel il y a maintenant plus d’une dizaine de jours sur les personnes de plus de 60 ans et va prochainement l’étendre aux plus de 40 ans. Comme lors du début de la campagne de vaccination, la précocité d’Israël en termes de stratégie vaccinale transforme le pays en un terrain d’essai pour une troisième dose avant que cela ne se répande à travers le monde. Dimanche 8 août, Clalit, déclarait avoir administré une troisième dose à plus de 240 000 personnes.

0,4% ont souffert de difficultés respiratoires

31% des 4500 participants ont signalé avoir ressenti des effets secondaires, le plus récurrent étant une douleur au point d’injection. 0,4% ont déclaré souffrir de difficultés respiratoires et 1% ont déclaré avoir cherché un traitement médical à cause d’un ou plusieurs effets secondaires.

Ran Balicer, directeur du Clalit Research Institute, a déclaré que si les résultats sont “initiaux et autodéclarés”, ils permettent de faire une comparaison des effets secondaires avec la deuxième dose, et “il s’avère que dans la plupart des cas, ils sont similaires ou moins importants avec ce rappel”. Selon lui, ces résultats préliminaires renforcent davantage les bénéfices de la vaccination.

Aucun nouvel effet secondaire 

“Bien que nous n’ayons pas encore de recherche à long terme sur l’efficacité et l’innocuité de la troisième dose, pour la gestion des risques chez les personnes âgées de 60 ans et plus, ces résultats continuent de montrer les avantages de la vaccination”, affirme Ran Balicer.

Salman Zarka, le responsable de la lutte contre le coronavirus, a déclaré sur Channel 13 qu’aucun nouvel effet secondaire n’avait été observé parmi les 600 000 personnes de plus de 60 ans qui ont reçu une troisième dose de vaccin contre le Covid-19, rapporte le média i24News. 

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.