Le Dr Horacio Arruda a remis sa démission

Le visage de la santé publique au Québec, le Dr Horacio Arruda, quitte ses fonctions, après deux ans à gérer la pandémie.

Le principal intéressé a offert lundi sa démission au premier ministre François Legault, qui l’a acceptée. La nouvelle, d’abord annoncée par TVA et La Presse, a été confirmée par Radio-Canada.

Le Dr Arruda quitte le navire alors que la pandémie de COVID-19 est en pleine recrudescence. Sa gestion a d’ailleurs été critiquée dans la foulée de la déferlante du variant Omicron du coronavirus.

Les propos récents tenus sur la crédibilité de nos avis et sur notre rigueur scientifique causent sans doute une certaine érosion de l’adhésion de la population, écrit le Dr Arruda dans sa lettre de démission.

Dans un tel contexte, j’estime approprié de vous offrir la possibilité de me remplacer avant l’échéance du terme de mon mandat, du moins à titre de DNSP [directeur national de santé publique], explique celui qui est aussi, de par ses fonctions, sous-ministre adjoint du ministère de la Santé et des Services sociaux.

En poste depuis 2012, le Dr Arruda avait été reconduit dans ses fonctions pour trois ans en juin 2020.

Selon nos informations, son successeur est déjà tout trouvé. Le nouveau directeur de santé publique du Québec sera le Dr Luc Boileau, qui est actuellement président-directeur général de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS).

La nomination du Dr Boileau devrait être confirmée à 13 h demain après-midi par François Legault, qui demeure pour l’instant avare de commentaires.

Questionné sur le sujet lors d’une conférence de presse le 30 décembre dernier, le premier ministre avait estimé que le Dr Arruda était toujours la bonne personne pour diriger la santé publique.

Source

Docteur Mailloux et Eric Duhaime souhaitaient la démission du Dr Horacio Arruda. C’est maintenant chose faîte.

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.