Les USA espèrent distribuer des doses de rappel de vaccin dès fin septembre

Le plus grand expert en maladies infectieuses des États-Unis (et le plus corrompu), le Dr Anthony Fauci, a indiqué dimanche que la livraison de doses de rappel de vaccins contre la COVID-19 pourrait commencer le 20 septembre pour les Américains qui ont reçu des doses de Pfizer, tandis que les doses supplémentaires du produit de Moderna pourraient être déployées quelques semaines plus tard.

Le Dr Fauci a déclaré dimanche à l’émission de CBS «Face the Nation» que le gouvernement Biden envisageait «à certains égards» de commencer la distribution des troisièmes doses la semaine du 20 septembre, si la Food and Drug Administration (FDA) les approuve d’ici là.

Le gouvernement américain avait espéré que les rappels de vaccins de Pfizer et de Moderna seraient déployés à ce moment-là. Mais le Dr Fauci a déclaré qu’il est «concevable» que pour celles de Moderna, il puisse y avoir «au plus quelques semaines de retard», tandis que la compagnie fournit plus de données à la FDA sur l’efficacité de leur dose de rappel.

Le 18 août, le président Joe Biden avait vanté les doses de rappel comme une protection contre le très infectieux variant Delta, et avait déclaré que les Américains devraient envisager de se procurer un rappel huit mois après leur deuxième injection.

Le chef de cabinet du président Biden, Ron Klain, a déclaré dimanche que le gouvernement avait toujours clairement indiqué que le 20 septembre était une date cible et que «personne ne recevrait de dose de rappel tant que la FDA n’aura pas déclaré qu’elles sont approuvées».

«Nous sommes prêts à le faire dès que la science nous donne le go», a dit M. Klain.

The Associated Press

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.