Coronavirus EN DIRECT : La « pandémie est maîtrisable », insiste l’OMS…

Plusieurs monuments et lieux touristiques ont partiellement rouvert jeudi à Shanghai au moment où la capitale économique chinoise n’enregistre plus aucune nouvelle contamination au coronavirus et que l’activité reprend progressivement ailleurs dans le pays.

La Tour de Shanghai, second édifice au monde à 632 mètres, et la futuriste Perle de l’Orient, emblématique tour de télévision donnant sur la rivière Huangpu, ont annoncé la réouverture des plateformes d’observation et de divers espaces, qui resteront toutefois soumis à certaines restrictions. Le Musée de Shanghai rouvrira quant à lui vendredi mais il ne pourra accueillir plus de 2.000 visiteurs par jour. Un certain nombre d’autres sites touristiques devait à nouveau progressivement rouvrir leurs portes, selon les médias locaux.

Ce dispositif d’activité partielle, qui vise à maintenir l’emploi en cas de baisse d’activité, représente à ce stade un coût de 180 millions d’euros pour l’Etat, a ajouté la ministre qui a assuré « ne pas avoir de limite budgétaire » pour soutenir l’emploi.

La ville de New York a reporté sa traditionnelle parade de la Saint-Patrick du 17 mars, en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi le maire, Bill de Blasio.

8h28 : Le président philippin va subir un test à titre « préventif »

Le président philippin Rodrigo Duterte va subir à titre « préventif » un test de dépistage du nouveau coronavirus, a indiqué jeudi son entourage. Les Philippines ont connu cette semaine une hausse du nombre de cas d’infection notamment chez des personnes qui avaient pris part à des événements auxquels assistaient des sénateurs et des responsables gouvernementaux.

Les bâtiments du Sénat et de la Banque centrale sont en cours de désinfection et plusieurs responsables ont annoncé ils allaient se placer à l’isolement à titre préventif. Rodrigo Duterte, qui a été régulièrement en contact avec certains de ces responsables, fera l’objet d’un dépistage. « Il est tout simplement prudent pour nous de prendre des mesures de précaution conformément aux recommandations formulées par nos responsables sanitaires », a déclaré le sénateur Christopher « Bong » Go, son ancien assistant et proche conseiller, précisant que lui-même allait subir un test. Depuis son élection en 2016, l’état de santé de Rodrigo Duterte, 74 ans, le président philippin le plus âgé, fait l’objet de spéculations.

8h05 : Après la décision de Donald Trump, l’UE va tenter « d’éviter » les retombées économiques

L’Union européenne va « évaluer » jeudi la situation pour tenter « d’éviter » les retombées économiques de la décision de Donald Trump concernant les voyageurs ayant séjourné en Europe, a assuré jeudi le président du Coneil européen Charles Michel.

« A la suite de l’interdiction de voyage annoncée par le Donald Trump, nous allons évaluer la situation aujourd’hui » jeudi, a indiqué Charles Michel dans un tweet en anglais. « La perturbation économique doit être évitée », a-t-il ajouté, quelques heures après l’annonce surprise du président américain suspendant pour 30 jours l’entrée aux Etats-Unis des voyageurs ayant séjourné en Europe pour endiguer l’épidémie de coronavirus.

La Bourse de Tokyo et celle d’Australie ont encore abruptement chuté ce jeudi en raison du coronavirus, élevé au rang de pandémie par l’Organisation mondiale de la santé, et choquées par la suspension des voyages d’Europe vers les Etats-Unis annoncée par Donald Trump.

L’indice vedette Nikkei a dévissé de 4,41 % à 18.559,63 points, alors qu’il avait déjà lâché près de 2,3 % la veille. L’indice élargi Topix a cédé 4,13 % à 1.327,88 points. De son côté, la Bourse australienne a dévissé de 7,4 %, constituant le plongeon le plus abrupt depuis octobre 2008 pendant la crise financière mondiale. L’indice de référence de la Bourse australienne, l’ASX/200 a perdu 421,3 points à 5.304,6.

7h14 : Donald Trump interdit aux Européens d’entrer aux Etats-Unis

Le président américain Donald Trump a annoncé, ce mercredi, la suspension pour trente jours de l’entrée aux Etats-Unis des voyageurs ayant récemment séjourné en Europe, à l’exception des citoyens américains. « Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d’Europe vers les Etats-Unis pour les 30 prochains jours », a-t-il déclaré.

Cette mesure, qui entrera en vigueur vendredi à minuit heure de Washington (5 heures du matin, heure française samedi), ne concernera pas le Royaume-Uni, a précisé le milliardaire républicain. Elle s’appliquera à toute personne ayant séjourné dans l’espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée prévue aux Etats-Unis, à l’exception des Américains et des résidents permanents.

This content was originally published here.

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.