Le coronavirus présent dans plus de 400 résidences pour aînés au Québec

La pandémie prend de l’ampleur dans plusieurs établissements, surtout dans le Grand Montréal .

Ce ne sont pas des dizaines, mais bien des centaines de « milieux de vie » pour personnes âgées qui doivent composer avec la COVID-19, a révélé mardi le directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

Selon des données rendues publiques pour la première fois mardi, le coronavirus s’est manifesté jusqu’ici dans 410 établissements, soit 184 CHSLDCentre d’hébergement et de soins de longue durée, 114 résidences pour aînés, 59 ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) et 53 autres milieux de vie pour aînés.

Et c’est dans le Grand Montréal que se trouve une grande partie d’entre eux.

Le CISSSCentre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière, par exemple, a annoncé mardi qu’il avait détecté 39 cas de COVID-19 à la résidence Eva de Lavaltrie depuis le 16 mars dernier. Parmi ces personnes, six sont décédées.

C’est dans cette résidence qu’est morte le 18 mars dernier la première victime québécoise du coronavirus : Mariette Bernier-Tremblay, qui était âgée de 82 ans.

On a alors commencé à redouter que cette résidence pour personnes âgées de Lanaudière devienne un foyer d’infection. Or, c’est exactement ce qui s’est produit, et ce, même si un ordre d’isolement obligatoire a été décrété dès le 21 mars.

Mercredi dernier, le CISSSCentre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière faisait était de 16 cas confirmés et de 4 morts. Mais ce bilan s’est alourdi depuis.

Parmi les autres établissements particulièrement problématiques figurent le CHSLDCentre hospitalier de soins de longue durée Notre-Dame-de-la-Merci, dans le nord de Montréal, avec 24 cas confirmés et 7 décès; le CHSLD de LaSalle, dans le sud-ouest de Montréal, avec 12 cas confirmés et 2 décès; et le CHSLDCentre hospitalier de soins de longue durée Sainte-Dorothée, à Laval, avec 15 cas confirmés et 3 décès.

Des établissements à protéger

Ces chiffres donnent un tout nouvel éclairage à la décision de Québec, lundi, d’octroyer une aide d’urgence de 133 millions de dollars aux établissements qui accueillent ou hébergent des personnes âgées.

Sur les sommes annoncées par le gouvernement Legault, 40 millions sont destinés aux résidences privées pour aînés certifiées, 73 millions ont été mis de côté pour les RI-RTFRessources intermédiaires et de type familial et 20 millions seront consacrés aux CHSLDCentre hospitalier de soins de longue durée privés non conventionnés.

Bien qu’elle infecte les gens de tous âges, la COVID-19 présente un taux de décès beaucoup plus élevé chez les personnes de 70 ans et plus.

Les autorités de santé publique rappellent que les plus jeunes sont également susceptibles de vivre des complications et, surtout, qu’ils représentent un vecteur de transmission comme n’importe qui d’autre.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.