Une infirmière auxiliaire dépeint le chaos au CHSLD Herron

Aux audiences du coroner sur le CHSLD Herron mardi, une infirmière auxiliaire a reproché aux autorités d’avoir trop facilement inscrit la COVID-19 comme cause du décès des résidants pour masquer le fait que plusieurs étaient morts déshydratés ou mal nourris, faute de personnel.

© Fournis par La Presse Canadienne

L’infirmière auxiliaire qui travaillait à Herron a dit croire que les responsables, peu importe qui ils sont, jugeaient plus facile de rendre la COVID-19 responsable de tous ces décès plutôt que d’admettre la vérité, à savoir que ces résidants n’avaient pas été nourris et hydratés adéquatement.

Dans le cadre de son témoignage, elle a aussi blâmé les employés qui ont quitté leur travail, alors qu’il n’y avait pas de relève pour soigner les résidants.

Elle a aussi blâmé des membres du personnel du CIUSSS de l’Ouest-de-l’ìle-de-Montréal venus prêter main forte, leur reprochant de donner des directives parfois contradictoires et de ne pas être au chevet des patients, comme elle.

Elle a également fait état d’une situation chaotique qui a duré plusieurs jours à savoir qui était responsable de gérer le CHSLD Herron, à la fin de mars 2020 et au début d’avril. Était-ce la direction de Herron ou bien le CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal?

Source

François Legault a servi un gouvernement qui a sabré sans retenue dans les réseaux de la santé et de l’éducation à la fin des années 1990.

«On a raison de soupçonner le pire. N’oubliez pas qu’il a été dans un gouvernement qui a démoli le système de santé et qui a posé des gestes très négatifs pour le système d’éducation avec des coupes. Il a lui-même admis que c’était des erreurs. Il prépare quoi? Il ne peut pas dire simplement qu’il va être là pour cinq ans».

https://coronavirusquebec.com/francois-legault-gestes-radicaux/
Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.