Air Canada annule 16 500 mises à pied

Air Canada a l’intention de se prévaloir du programme fédéral d’aide aux entreprises et réembauchera par conséquent les employés qu’elle avait mis à pied.

L’entreprise avait annoncé à la fin mars la mise à pied d’environ la moitié de ses 36 000 employés. Le lendemain, Ottawa dévoilait la Subvention salariale d’urgence du Canada, laquelle est destinée à convaincre les entreprises de conserver leur main-d’œuvre en leur remboursant 75 % du coût de celle-ci.

« Par suite d’une analyse des renseignements publiés à propos de la Subvention salariale d’urgence du Canada ainsi que de discussions menées auprès de représentants du ministère des Finances sur certains points d’interprétation du programme, et sous réserve que le programme prenne force de loi conformément à ce qui a été annoncé, Air Canada a l’intention de se prévaloir de la Subvention salariale d’urgence du Canada dans l’intérêt de ses 36 000 employés au pays », a indiqué mercredi matin l’entreprise dans un communiqué.

Tous les syndicats d’Air Canada ont appuyé cette décision, affirme le communiqué.

Le transporteur national a jusqu’ici réduit sa capacité d’environ 85 % à 90 %. Sans préciser l’ampleur de ses pertes de revenus, il mentionne qu’elles sont supérieures à 30 %, le seuil d’admissibilité fixé par Ottawa.

« Selon le niveau salarial de chacun, en vertu de la Subvention salariale d’urgence du Canada beaucoup d’employés mis en disponibilité toucheront un montant supérieur à la prestation d’assurance-emploi, en plus de conserver la protection d’assurance maladie complémentaire ainsi que d’autres avantages sociaux, et un lien plus étroit avec notre Société pendant la durée du programme », a expliqué le PDG Calin Rovinescu.

Source

Recevez un sommaire des informations essentielles à retenir sur le coronavirus au Québec en vous abonnant à notre infolettre.