26 pays font bloc à l’ONU

Le 5 octobre, à l’occasion d’une réunion de l’ONU portant sur les droits de l’Homme, 26 pays, dont la Chine s’est faite la porte-parole, ont réclamé la fin des sanctions étasuniennes et occidentales contre leurs peuples. Pour le professeur de géopolitique Thomas Flichy de la Neuville, cette déclaration commune est un moyen de pression opportun alors que les Etats-Unis sont affaiblis économiquement par la pandémie.